Fessenheim Français Allemands et Suisses manifestent pour la fermeture de la centrale

first_imgFessenheim : Français, Allemands et Suisses manifestent pour la fermeture de la centrale4.000 personnes venues de France, d’Allemagne et de Suisse, se sont réunies dimanche près de la centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace, pour réclamer sa fermeture. Cette installation nucléaire est la plus ancienne de France, et elle inquiète d’autant plus les riverains qu’elle est située sur une faille sismique.Un mois après qu’un violent séisme et un tsunami ont engendré l’accident de Fukushima, au Japon, des milliers de personnes se sont réunies au bord su Rhin pour réclamer la fermeture de la centrale de Fessenheim, rapporte le site de France Soir. Français, Allemands et Suisses, les 4.000 manifestants présents craignent la vétusté de ce site, le plus ancien du parc nucléaire français, mis en service en 1978. Outre son ancienneté, les anti-nucléaire s’inquiètent de la situation de la centrale. Fessenheim se trouve en effet à quinzaine de kilomètres de Mulhouse, dans une zone à risques sismiques. Sa proximité avec le Rhin laisse également craindre la possibilité d’importantes inondations.À lire aussiLe pied d’éléphant, cette effrayante masse radioactive cachée dans les entrailles de TchernobylLes associations françaises, suisses et allemandes qui ont organisé la manifestation ont appelé à une nouvelle journée de protestation le 25 avril prochain. Pour Jacques Fernique, conseiller régional Europe Ecologie en Alsace, “le rassemblement (de dimanche) n’est qu’une répétition” avant celui du 25 avril. “Dans deux semaines, il devrait y avoir beaucoup de monde” estime-t-il.Depuis un mois, les demandes de fermeture de la centrale se succèdent. La Franche-Comté et plusieurs cantons suisses, notamment, réclament à l’instar des élus écologistes européens (voir notre article), le démantèlement du site.Le 11 avril 2011 à 14:51 • Emmanuel Perrinlast_img